L’obsolescence programmée, un mythe ?